Dystopie·Roman d'Anticipation·Science Fiction

FAHRENHEIT 451

Présentation du livre

  • Titre : Fahrenheit 431
  • Auteur : Ray Bradbury
  • Genre : Science-Fiction – Roman anticipation -Dystopie
  • Publication : 1953
  • Thèmes : Totalitarisme – Autodafé

Résumé

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je me permets de faire un aparté afin de définir de manière succincte ce qu’est une dystopie.

La dystopie est un récit de fiction décrivant une société imaginaire organisée de façon à empêcher ses membres d’atteindre le bonheur. La dystopie est une contre utopie montrant les conséquences néfastes d’une idéologie.

La dystopie est un genre que je trouve intéressant à lire. En effet, ce genre nous pousse à réfléchir à ce que pourrais être notre monde si on ne fait pas attention. Une des plus connue est sans doute 1984 de Georges Orwell (dont un article sera sans doute rédigé dans un avenir plus ou moins proche : Cette œuvre est un classique à lire et je vous conseille sa lecture).

Ces œuvres nous montrent les conséquences que peuvent avoir les régimes autoritaires dans un contexte extrême. Ces livres mélangent habillement fiction et réalité afin de faire passer un message.

Ceci étant fait voici le résumé de l’œuvre :

Dans une société future où la télévision est une « famille » et où la lecture est un acte interdit, les pompiers ont pour mission de bruler tous les livres dont la possession est illégale.

Un soir sur le chemin de son domicile, Guy Montag, pompier de son état, rencontre une étrange jeune fille : Clarisse McClellan. Elle affiche une attitude des plus excentriques et l’interroge : « Vous arrive-t-il de lire les livres que vous brûlez ? Etes-vous heureux ? ».

De retour chez lui, Montag troublé par cette femme et ces mots va s’interroger. Cette rencontre va être le début de questionnement pour notre protagoniste principal. Par la suite Guy Montag, lors d’une intervention dans le cadre de son service, va s’emparer d’un livre. Cet acte va être la première pierre d’un mouvement de rébellion contre le système instauré.

Comment va-t-il réagir après cette rencontre ? Va-t-il pouvoir continuer son train de vie ? Quelle va être son rapport avec les livres ? Quelles vont être ses décisions ?

Accroche

Venez découvrir ce classique de la Science-fiction : Entre suspense, anticipation et critique des sociétés actuelles, ce roman ne vous laissera pas indifférent ! 

La critique

Dans une société où les livres et toutes formes de lectures sont interdits, nous suivons le récit de Montag. Coincer dans une routine, sa rencontre avec cette jeune femme va bouleverser ses pensées. Il va alors se poser pleins de questions, et va petit à petit remettre en questions la société dans lequel il vit.

Les sentiments des personnages sont bien retranscris, on suit son évolution tous au long du récit.

Je trouve également intéressantes les notions abordés dans le livre. La notion d’autodafé est présente tous comme la notion de censure. Ces thématiques sont toujours d’actualités ce qui fait que le livre reste dans l’ère du temps malgré sa date de publication.

Malgré quelques longueurs et passages longs, on ressent une tension permanente au fil des pages ce qui rend la lecture intéressantes. On veut connaitre la fin.

En lisant, on prend conscience de la liberté que nous avons. Liberté d’expression, liberté de création, lire est un plaisir.

L’auteur nous interroge également sur la notion de transmission. Qu’est que nous laisserons à nos proches.

Avez-vous apprécié le livre ?

J’ai trouvé ce livre intéressant. Je trouve que la frontière entre la science-fiction et le réel est très proche. On se rencontre très vite que le livre est une critique de nos sociétés actuelles.

Le livre dénonce les technologies qui contrôlent nos vies et les différentes dérivent que peuvent avoir nos sociétés actuelles.

Au final le livre mélange aussi bien l’espoir que le désespoir et nous laisse réfléchir sur l’importance des livres et leur message.

Citation

Cette nuit, j’ai pensé à tout le pétrole que j’avais déversé depuis dix ans. Et j’ai pensé aux livres. Pour la première fois je me suis rendu compte que derrière chacun de ses livres, il y avait un homme.”

Élaborer un baromètre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s