Roman

FIRMIN

Présentation du livre

  • Titre : Firmin, autobiographie d’un grignoteur de livres
  • Auteur : Sam Savage
  • Genre : Roman
  • Publication : 2006
  • Thèmes: Rat, Livres, Amérique, Humour noir…

Résumé 

Autobiographie d’un grignoteur de livres, Firmin raconte l’histoire d’un rongeur érudit qui a vu le jour dans les sous-sols d’une librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril du Boston des années 1960. Plein d’appétit pour les mots, épris de nourritures spirituelles autant que terrestres, Firmin ne peut communiquer tous ses coups de cœur ni exprimer ses détresses, et voit avec révolte se déliter sa race comme son quartier, cernés par l’incompréhension des hommes et par les mécanismes du profit. Mais la rencontre avec un romancier marginal le sauve du pessimisme ambiant.

Accroche

Un petit roman original et malicieux, ouvrez-le !

Mon avis

Firmin est un petit rat qui nait dans une ancienne bibliothèque de Boston, un vrai capharnaüm jonché de livres du sol au plafond. 

Il est le petit dernier chétif d’une tribu de bagarreurs et se sent décalé par rapport à ses congénères. Car Firmin n’est pas un rat ordinaire : à force de grignoter les livres, il apprend à lire et dévore, dans tous les sens du terme, des chefs d’œuvres de littératures aux livres spécialisés, en passant par les romans de gare … il dévore tout ce qui lui tombe entre les pattes. Dans son autobiographie, Fimin se montre bavard, d’une imagination débordante et un poil dépressif. 

Il va chercher à communiquer avec les humains et, dans un premier temps, va observer la bibliothèque dans laquelle il vit, et le libraire, Norman. 

La lecture est originale et le sujet est inhabituel. J’avais en tête le petit Ratatouille, passionné de gastronomie, mais ici, rien à voir. Firmin est un amoureux des livres et des mots, et cette autobiographie traite de l’estime de soi et de la découverte de ce qui nous est inconnu. Un petit livre plein de philosophie et malicieux pour le premier roman de Sam Savage, publié en 2006 aux Etats-Unis.

« Certains écrivains n’ont jamais égalé leur premier roman, je n’ai jamais égalé ma première phrase »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s