japon·Nouvelles·Récit

DOJOJI

Présentation du livre

  • Titre : Dojoji
  • Auteur : Yukio Mishima
  • Genre : Nouvelles
  • Publication : 2002
  • Thèmes : Japon – légendes – traditions

Résumé

De l’univers des geishas  aux rites sacrificiels des samouraïs, de la cérémonie du thé à la boutique d’un antiquaire, Mishima explore toutes les facettes d’un Japon mythique, entre légende et tradition. D’une nouvelle à l’autre, les situations tendrement ironiques côtoient les drames les plus tragiques : Que ce soit la jolie danseuse qui remet du rouge à lèvres après avoir renoncé à se défigurer avec l’acide en souvenir de son amant, Masako, désespérée, qui voit son rêve le plus cher lui échapper, ou l’épouse qui se saisit du poignard avec lequel son mari vient de se transpercer la gorge…

Si vous voulez acheter «
Dojoji » de Yukio Mishima voici le lien «Ouvrez Moi » d’affiliation Amazon: Dojoji et autres nouvelles

Accroche

A travers Dojoji, découvrez quatre nouvelles s’inspirant des traditions japonaises.

La critique

L’œuvre de se découpe en quatre histoires très différentes les uns des autres.

Dojoji

Dans un magasin d’antiquité, le vendeur réunit plusieurs acheteurs potentiels pour des enchères. Le lot d’exception est une grande armoire en bois d’acajou aux motifs baroques, que l’antiquaire qualifie d’œuvre unique en son genre. Trois hommes et deux femmes discutent de la valeur de l’objet, et commencent à surenchérir. Les caractères des uns et des autres se montrent au grand jour petit à petit, une des femmes montant les enchères juste après l’autre tandis que les hommes se montrent sceptiques. C’est alors qu’une voix se fait entendre, celle de la danseuse Kiyoko, qui désire plus que tous se procurer l’armoire, et à un prix très peu élevé. Le vendeur se sent offensé mais la jeune femme insiste, prétendant qu’elle connaît l’histoire de cet objet, et qu’une fois qu’elle l’aura racontée personne ne voudra l’acquérir.

Mélange de tension, de curiosité

Les Sept ponts

Des jeunes geishas japonaises se lancent dans un étrange rituel : traverser la ville et ses sept ponts en silence et en courant.

Nouvelle assez déroutante, on suit ces femmes traversant ces différents ponts. Un suspense s’installe à chaque traversée. Ayant peur des répercutions, l’auteur nous décrit leur craintes, leur doute lors de leur périple.

Patriotisme

Contraint par la tradition à l’issue d’une défaite militaire, un samouraï et sa femme se préparent à mettre fin à leurs jours.

Ici, on assiste à une histoire assez tragique. L’auteur va nous décrire avec pression, l’ensemble du rituel du Seppuku. La psychologie des personnages, leur état d’esprit y est bien décrit. On assiste à la décision, la préparation et à l’exécution. L’histoire est assez glaçante mais y décrit une pratique qui a existé et qui est ancrée dans la culture japonaise.

La Perle

Cinq bonnes amies se retrouvent pour partager un goûter chez l’une d’entre elles. Il semble qu’à cette occasion une perle de valeur ait disparu. Chacune soupçonne les autres et croit qu’elle est la cible des soupçons des autres.

Ce récit est assez grisant. On assiste à une dispute et un effet de surenchère des protagonistes qui est caricaturale. La perte de la perle va entrainer des soupons et faire faire ressortir la partie sombre de ces femmes. Tous les arguments vont être bons pour s’innocenter. Usant chacune de stratagèmes pour résoudre l’affaire, on n’a qu’un envie c’est de connaitre le dénouement.

Ainsi, ces récits sont assez inégaux.

Traitant de drames et d’histoires sombres ? ces œuvres semblent paraitre telles des légendes urbaines.

L’auteur fait des descriptions précises ce qui nous permet de rentrer dans l’histoire facilement.  L’immersion passe également par les personnages : Le traitement des personnages est bien réalisé, on ressent leur psychologie et leurs sentiments. Allant même parfois jusqu’à changer d’attitude entre le début et la fin de l’histoire. Les personnages évoluent au court du récit. Chaque histoire dispose d’une fin atypique avec un dénouement parfois inattendu.

Avez-vous apprécié le livre ?

Associant divers éléments de la culture japonaise, le recueil est truffé de références culturelles.

Les différents récits sont inégaux, certains attirent notre curiosité et on est captivé par l’histoire.

Ce qui est intéressant dans le livre est l’aspect mystique qu’ont les histoires. Parfois une morale se dégage, tandis que d’autre fois on reste un peu sur notre faim.

Certains récits m’ont plu mais je reste un peu déçu de ma lecture,

Élaborer un baromètre

Un commentaire sur “DOJOJI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s