Essai·Philosophie·Sciences

UN HOSANNA SANS FIN

Présentation du livre

  • Titre : Un hosanna sans fin
  • Auteur : Jean d’Ormesson
  • Genre : Essai
  • Publication : 2018
  • Thèmes: Univers, vie, mort, métaphysique, religion, spiritualité, Etc…

Résumé 

Avec ce livre testament Jean d’Ormesson achève sa trilogie ( Comme un chant d’espéranceGuide des égarés) qui constitue trois tentatives de réponse à la question : Que fais-je là ? Détective métaphysique, il poursuit ce questionnement et tente avec gaieté de percer ce mystère. Et au fil des pages nous invite à rêver, à espérer, à croire.

« Grâce à Dieu, je vais mourir. Comme tout le monde. Comme vous. Avant vous sans doute : ma vie est déjà longue, j’approche du bout du chemin. Mais rien de plus capricieux que cette mort si certaine. L’histoire est imprévisible. Ce qu’il faut dire avec force dès le début de ce petit livre, c’est que personne n’est sûr de rien.  » Ainsi s’ouvre Un hosanna sans fin. 

(Source Amazon)

Si vous voule acheter « Un hosanna sans fin » de Jean d’Ormesson, voici e lien Amazone: Un hosanna sans fin

Accroche

« Que fais-je là ? » Venez découvrir les mystère de notre univers.

Mon avis

Nous sommes samedi 29 Décembre 2018, garage Renault, Courbevoie.

Il y a parfois des moments hors du temps et des singularités inattendues qui surgissent quand on s’y attend le moins : ce sont les petits plaisirs de la vie.

Ou comment transformer un moment d’attente interminable un samedi matin, à 8h30, dans un garage automobile, en véritable moment de grâce.

Les ingrédients sont pourtant simples: un bon café et « Un hosanna sans fin » dans mon sac.

Sans doute me trouvez-vous un peu trop dithyrambique sur ce livre ? Vous auriez raison de le penser.

Car ce livre met en avant beaucoup d’évidences et nous montre surtout que nous ne savons, en définitive, absolument rien. Pourquoi donc l’ouvrir ?

Sans doute à cause du choix des mots ? À l’élégance de l’écriture ? À la perfection de la syntaxe ? À la modestie dans les propos ? À la justesse du ton ? À la richesse du vocabulaire? Àu nombreuses références historiques ? Et à la connaissance partagée par une personne hors norme ? 

Non ce n’est pas cela. Tout cela est présent dans cet essai oui, mais il y a quelque chose en plus, un petit rien qui fait pourtant tout, cette capacité à synthétiser le savoir accumulé d’une vie entière en 142 pages, qui se lisent en 1h dans un garage automobile, où n’importe où…. Extrordinaire.

Merci Monsieur d’Ormesson.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s