Biographie·Historique·Roman

JEANNE D’ARC TOME 1: ET DIEU DONNERA LA VICTOIRE

Présentation du livre

  • Titre : Jeanne d’Arc, tome 1
  • Auteur : Michel PEYRAMAURE
  • Genre : Roman historique, biographie romancée
  • Publication : Editions Robert LAFFONT, 2000
  • Thèmes : Moyen âge , Histoire, France, Angleterre, guerre etc…

Résumé

Aujourd’hui comme hier, pour tous, de l’extrême Occident à l’Extrême-Orient, Jeanne est la plus fascinante en même temps que la plus pure de toutes les figures de libération. » Régine Pernoud.

Jeanne est née en 1412, elle n’a donc que dix-sept ans lorsque, ayant persuadé le seigneur de Vaucouleurs de sa « mission », elle part pour Chinon en février 1429. Son enfance et son adolescence, elle les a passées à Domrémy, dans le Barrois, territoire relevant de la couronne de France bien que situé dans le domaine anglais. C’est là qu’elle entend les « voix » de ses « frères du Paradis »… Puis c’est la rencontre avec le dauphin Charles qu’elle conquiert malgré le scepticisme des conseillers, mais soutenue en secret par la reine Yolande d’Aragon, belle-mère du dauphin. Le 8 mai 1429, elle délivre Orléans. Opérations en Val de Loire, en Beauce et en Champagne, jusqu’au sacre à Reims, le 17 juillet 1429… Orléans, Reims : elle a réalisé en quatre mois, les deux premiers points de sa « mission ».Ne fut-elle que l’instrument d’une politique ? Dans son roman, Peyramaure met en avant le personnage de Yolande d’Aragon, comtesse d’Anjou et reine de Sicile. Forte tête politique qui avait marié sa fille Marie au dauphin Charles (futur Charles VII). Ce serait elle qui aurait agi secrètement pour faire venir Jeanne à Chinon et aurait organisé les rencontres utiles. Dans ses propres intérêts… Pour les historiens, ce n’est qu’une hypothèse : aucun document ne l’assure. De toute façon, le mystère demeure : pourquoi avoir jeté son dévolu sur cette gamine de Domrémy ?

(Source: Editeur)

Accroche :

Aux amoureux de l’Histoire romancée, ce livre est fait pour vous. N’hésitez pas, ouvrez-le!

Qui est Michel PEYRAMAURE?

Michel Peyramaure est un écrivain français né en 1922 à Corrèze.

Il a reçu, en 1979, le Grand Prix de littérature de la Société des gens de lettres pour l’ensemble de son œuvre.

À sa sortie du collège, il travaille dans l’imprimerie de son père, puis devient journaliste (1957) avant de se consacrer à la littérature. Son premier roman, Paradis entre quatre murs, est publié en 1954. Outre ses fresques historiques, Michel Peyramaure a publié des romans d’aventure, des livres consacrés à l’histoire, des ouvrages touristiques et un livre de souvenirs. 

Auteur très prolifique, Michel Peyramaure se consacre à l’histoire de France, en particulier à travers l’histoire de ses provinces, ce qui inscrit son œuvre dans la littérature de terroir. Il est également l’auteur de nombreuses biographies de personnages historiques tels que Jeanne d’Arc, Henri IV, Louis XVI ou Napoléon, mais aussi d’artistes comme Suzanne Valadon ou Sarah Bernhardt.

Avec Claude Michelet et Denis Tillinac, il fonde dans les années 1980 l’École de Brive, mouvement d’écrivains de Corrèze, dans la tradition du roman populaire du XIXe siècle. 

(Source: Babelio)

La critique :

Seule représentation contemporaine connue de Jeanne d’Arc, esquissée en marge d’un registre par Clément de Fauquembergue,  greffier du parlement de Paris, en 1429
(Source : Wikipédia)
.

Michel Payramaure nous plonge, dans ce premier volume, à travers les dialogues et la mise en scène des guerres, conflits… en plein milieu du XV ème siècles, sauf que, et c’est un avis purement personnel, c’est difficile de s’y retrouver en tant que lecteur, et ce, à cause du vocabulaire qu’emploit l’auteur, un style très, mais très, moderne, à type de: « ta gueule! », « je m’en fiche », etc.

Passons à l’enchainement des événements, que j’ai trouvé un peu anarchique, aucune chronologie, du moins au début, cela nous oblige à faire de multiples va-et-vient entre les chapitres pour nous situer clairement par rapport aux différentes périodes.

Cependant, l’aspect authentique de l’oeuvre m’a rendue accro. Selon des recherches effectuées, j’ai découvert que Payramaure s’est basé sur des documents conservés du procés de condamnation et réhabilitaion de la pucelle.

Au total, c’est un livre au récit léger, facile à lire, au style et vocabulaires claires et surtout moderne, illustré vers la fin, par d’intéressantes cartographies.

Recommanderiez-vous ce livre?

Oui, je le recommande vivement aux adeptes des biographies historiques romancées mais authentiques, et au lexique moderne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s