Roman

L’ASSASSIN QUI RÊVAIT D’UNE PLACE AU PARADIS

Présentation du livre

  • L’assassin qui rêvait d’une place au paradis, 
  • Auteur : Jonas Jonasson,
  • Genre : Roman,
  • Publication : 2016
  • Thèmes : Littérature Suédoise, Humour, Religion, Atire, Etc…

Résumé

Li-ber-té ! Après trente ans de prison, Johann Andersson, plus connu sous le nom de Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson (réceptionniste sans domicile fixe) et à Johanna Kjellander (pasteure défroquée) pour monter une agence de punitions corporelles. Des criminels ont besoin d’un homme de main ? Dédé accourt ! Moyennant une large commission. Alors, le jour où il découvre la Bible et renonce à la violence, mettant en péril la viabilité de l’entreprise, Per et Johanna décident de prendre les choses en main. 

(Source : Babelio)

Voici le lien Amazon de L’assassin qui rêvait d’une place au paradis

Accroche

Un roman loufoque a glisser dans son sac de plage !

Mon avis

Jonas Jonasson est surtout connu pour son premier roman, « le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ». 

« L’assassin qui rêvait d’une place au paradis » est son troisième roman, toujours dans la même veine : un humour suédois décalé, du burlesque, de l’absurde et les aventures rocambolesques de trois acolytes hauts en couleur. 

Un repris de justice ayant purgé sa peine, alias Dédé le Meurtrier, 56 ans, alcoolique notoire et d’une bêtise sans fond, une femme pasteur qui ne croit plus en Dieu et un réceptionniste d’un hôtel miteux, vont s’allier pour monter une agence, puis fonder une église. Le but n’est évidemment pas altruiste, comme Dédé semble le penser, mais financier. 

Margé tout, les personnages manquent de profondeur et je n’ai pas réussi à m’y attacher. 

Ce livre, bien que ce ne soit pas de la grande littérature, reste divertissant, à lire en vacances à la plage par exemple. Aucun besoin de se concentrer, lu rapidement, quelques moments loufoques (les citations bibliques détournées du pasteur afin de servir sa cause m’ont fait sourire) et j’ai passé un bon moment de lecture, pas inoubliable cependant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s