Roman policier

LA FÉE CARABINE

Présentation du livre

  • La Fée Carabine,
  • Auteur : Daniel Pennac,
  • Genre : Roman policier,
  • Publication : 1987
  • Thèmes : Polars, Humour, Famille, Belleville, Etc…

Résumé

Qui donc à Paris égorge les vieilles dames de Belleville et transforme les papys en junkies ? Tous les soupçons convergent vers Benjamin Malaussène, bouc émissaire de son état, dont la sympathique famille s’est enrichie de quelques membres. Les héros du précédent épisode, « Au bonheur des ogres, » sont là, avec quelques nouveaux venus: le doux inspecteur Pastor, la petite Verdun, l’inquiétant commissaire Coudrier, etc. Plus on est de fous… » On retrouve avec bonheur la petite tribu de papier, dont Daniel Pennac développe à plaisir les personnages. Les intrigues et les destins se croisent au fil d’un récit dont la trame policière offre prétexte à s’attarder sur l’atmosphère du quartier, à épingler les méchants, les sans scrupules, les pas humains, toujours sur le mode de l’humour léger.

(Source : Babelio)

Voici le lien Amazon de La fée carabine

Accroche

Une famille déjantée et attachante, bienvenue chez les Malaussène !

Mon avis

Encore un roman de Daniel Pennac complétement renversant ! 

Benjamin est le grand frère d’une famille un peu spéciale : sa sœur, Clara, est en terminale, son autre sœur, Thérèse, voit l’avenir dans les astres et les lignes de la main, son frère, Jérémie, adore faire de nouvelles expériences et écouter les histoires de guerre de Papi Verdun, et le Petit est encore à la maternelle. 

La mère est de nouveau enceinte d’un bébé d’un père différent. Et il ne faut pas oublier Julius, le chien épileptique de la famille, dont l’odeur le précède. 

Benjamin, donc, frère ainé de cette grande tribu loufoque et attachante, est Directeur Littéraire. Derrière ce titre ronflant, il est en réalité Bouc Emissaire : payé pour endosser tous les échecs, pour expier toutes les fautes. 

Les Malaussène sauvent des papis de la toxicomanie et se retrouvent au cœur des intrigues de Belleville. Les toxicos sont des personnes âgées, un policier est abattu en pleine rue par une vieille dame, une infirmière est aussi dealer… 

Les descriptions sont imagées, pleines d’humour et de fantaisie. Daniel Pennac est un formidable conteur qui nous entraine dans son monde un peu fou. Ce deuxième opus de la Saga Malaussène est une lecture originale au style inimitable de Daniel Pennac. De nombreux thèmes sont abordés dans ce roman : la vie, la mort, le racisme, la vieillesse, la solitude, l’amitié, l’amour … des sujets importants et toujours d’actualité plus de vingt ans après son écriture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s