Roman·Santé, Bien être

LE JOUR OU LES LIONS MANGERONT DE LA SALADE VERTE

Présentation du livre

  • Le jour où les lions mangeront de la salade verte,
  • Auteur : Raphaëlle Giordano,
  • Genre : Roman,
  • Publication : 2015
  • Thèmes : Développement personnel, société, jalousie, amour, feel good, etc.

Résumé

Romane a toujours le trac avant une conférence. Ce jour-là, au moment où elle s’apprête à prendre la parole le micro part dans un terrible larsen. Un homme au premier rang s’esclaffe :  » Ah ! Les femmes et la technologie…  » Romane rend silencieusement grâce à cet homme, qui lui permet de confirmer l’importance et l’ampleur de sa mission : réduire le taux de burnerie. Les symptômes de ce mal aussi bien féminin que masculin sont connus : sentiment de supériorité, égocentrisme, penchant naturel pour les jeux de pouvoir ou les rapports de force, inflation de l’égo, mauvaise foi, etc. C’est parce que les burnés sont légion que Romane a décidé de créer sa société Sup’ de burnes, et d’aider ses stagiaires dans leur parcours de déburnerie. Ses méthodes originales et surprenantes ont le vent en poupe. Lors d’une nouvelle session Romane accueille Emilie, Nathalie, Patrick, Bruno, et le charismatique Maximilien Vogue, célèbre PDG d’un des plus grands groupes cosmétiques au monde. Charismatique… et terriblement burné ! Romane aura du pain sur la planche, tant pour l’accompagner à changer que pour lui résister…

(Source : Babelio)

Voici le lien Amazon de Le jour où les lions mangeront de la salade verte

Accroche

Venez découvrir ce roman de développement personnel qui se lit très rapidement!

Mon avis

Le lecteur est entraîné par le charme d’une jeune femme pleine de ressources et de dynamisme dans son univers. On découvre un nouveau mot:  » la burnerie » , c’est ce qu’impose certaines personnes sûres de leur bon droit aux autres sans se rendre compte qu’en fait elles étouffent ou font souffrir leurs proches ou leurs employés.

A travers les différents personnages présents dans le séminaire, Romane évoque les nombreux type de « burnerie » et comment et comment essayer d’y remédier. Chaque lecteurs pourra s’y retrouver à un moment ou à un autre ses travers ou ceux de ses proches.

Ce livre est un roman léger, il a un petit coté « bisounours », mais les 2 personnages Romane et Maximilien servent à mettre en avant les mauvais penchants que tout le monde peut avoir.

On y retrouve des expérience vécu soi dans sa famille, soi dans son milieu professionnel.

Ce livre n’est pas un livre de thérapie mais il nous amène avec humour à réfléchir sur notre façon d’agir avec les autres.

Un agréable moment de lecture, propice à la réflexion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s