Roman

LE VIEUX QUI DÉJEUNAIT SEUL

Présentation du livre

  • Le vieux qui déjeunait seul,
  • Léa Wiazemsky,
  • Genre : roman,
  • Publication : 2015,
  • Thèmes : Amitié, tendresse, amour, seconde guerre mondiale, Etc..

Résumé

Clara, une jeune serveuse de 27 ans, se prend d’affection pour un vieux monsieur qui l’intrigue mais dont elle ne sait rien sinon que, chaque lundi, il déjeune invariablement à la même table et commande invariablement les mêmes plats, des poireaux vinaigrette et un bœuf carotte. Elle est loin de se douter qu’elle-même a piqué la curiosité de ce vieil homme éprouvé, dans son cœur et dans sa chair, par la vie. Derrière la gentillesse et l’éternelle bonne humeur de la jeune femme, il a décelé une faille, une blessure secrète. Et pour cause. Rongée par le poids de la culpabilité d’actes dont elle n’est pourtant pas responsable, Clara s’interdit d’être heureuse. Tout pourrait changer au contact de Clément, ce grand-père qu’elle se choisit. Avec Clara, il va retrouver la joie de vivre et l’allégresse de ses 20 ans. Avec Clément, elle va apprendre à (se) pardonner et à aimer. 

(Source : Babelio)

Voici le lien Amazon: Le vieux qui déjeunait seul

Accroche

Un petit roman doux et poétique!

Mon avis

Sur le trajet des vacances, j’ai dévoré en deux heures de temps ce petit livre. Je pensais avoir affaire à un roman de gare, un livre sans relief, agréable à lire mais « vite lu vite oublié », comme on dit. 

Je me suis trompée sur toute la ligne. 

La rencontre peu conventionnelle de la jeune Clara et du vieux Clément est touchante. Les mots simples de Léa Wiazemsky apportent de la douceur et de la poésie à l’histoire. 

Nous sommes dans une France dont nous n’avons entendu parler que dans les livres, et la ville de Paris ne ressemble en rien à celle que nous connaissons. Clara aime Charles Trenet et les livres anciens, ses goûts sont similaires à ceux de son grand père d’adoption, Clément. 

Clara devient, au fil de la lecture, la petite fille qu’il n’a jamais pu avoir. Tous deux blessés par la vie, l’amour et la tendresse vont soigner leurs plaies. Nous partageons leurs sentiments, leurs peines, leur complicité et la fusion entre ces deux êtres. 

Même si l’on devine aisément la fin, ce roman est une belle découverte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s