Historique·Roman

FLEUR DE TONNERRE

Présentation du livre

  • Fleur de tonnerre, 
  • Auteur : Jean Teulé,
  • Genre : Roman historique,
  • Publication : 2016
  • Thèmes : Bretagne, Légendes, Empoisonneuse, Humour, Etc

Résumé

Ce fut une enfant adorable, une jeune fille charmante, une femme compatissante et dévouée. Elle a traversé la Bretagne de part en part, tuant avec détermination tous ceux qui croisèrent son chemin: les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants et même les nourrissons. Elle s’appelait Hélène Jégado, et le bourreau qui lui trancha la tête le 26 février 1852 sur la place du Champs-de-Mars de Rennes ne sut jamais qu’il venait d’exécuter la plus terrifiante meurtrière de tous les temps.

(Source : Babelio)

Voici le lien Amazon de Fleur de tonnerre

Accroche

Une tueuse au visage d’ange : découvrez Fleur de Tonnerre, première femme sérial killer en Bretagne au 19ème siècle.

Mon avis

Jean Teulé, comme souvent, nous entraine dans un roman basé sur une histoire vraie, certes un peu romancée : celle d’Hélène Jégado, surnommée Fleur de Tonnerre, dans la Bretagne du 19ème siècle. 

Fleur de Tonnerre fut sans doute la plus grande empoisonneuse du siècle, longtemps impunie, dont on ignore encore aujoud’hui le nombre exact de ses victimes. Sans jamais connaitre les affres du remords, elle mitonne des bons petits plats relevés à l’arsenic aux personnes chez qui elle est employée comme cuisinière. Elle ne les déteste pourtant pas, elle considère que c’est simplement sa mission sur terre. 

Elle parcourt la Bretagne, terre sombre entourée de légendes, de maléfices et de superstitions, et se prend pour l’Ankou, créature sinistre qui vient gratter la nuit aux portes et réclamer la mort. 

La beauté et la douceur de Fleur de Tonnerre la font paraitre innocente aux yeux du monde. Pourtant, tout en confondant arsenic et farine dans ses pâtisseries, elle poursuit sa mortelle mission, de villes en villes, de villages en villages, sillonnant la Bretagne. 

Ce roman n’est pas un thriller macabre : nous connaissons le sort des pauvres malheureux qui croisent son chemin. 

L’imagination débridée de Jean Teulé nous emmène dans cette vaste fresque, sur plusieurs dizaines d’années. Nous sautons d’un lieu à un autre, d’un meurtre à un autre, d’une soupe aux herbes indigeste a une pâtisserie empoisonnée, et Fleur de Tonnerre poursuit son chemin. 

Est-elle vraiment l’Ankou ? Dans cette Bretagne boueuse aux relents moyenâgeux, les superstitions prennent vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s