conte philosophique·Philosophie·Poésie

LA VOIE DE L’ARCHER

Présentation du livre

  • La voie de l’Archer, 
  • Auteur : Paulo Coelho,
  • Genre :Conte poétique,
  • Publication : 2019,
  • Thèmes : Tir à l’arc, art, spiritualité, philosophie, quête de soi, ect.

Résumé

Face à l’archer d’exception venu se mesurer à lui, le maître Tetsuya donne bien plus qu’une leçon de tir à l’arc et fait une formidable démonstration des pouvoirs insoupçonnés de son art. Un jeune garçon du village, témoin de ce coup d’éclat, insiste pour qu’il lui transmette son savoir. …

(Source : Babelio)

Accroche

Si vous aussi voulez suivre la même voie que Tetsuya est devenir un maître archer, peut être alors découvrirez vous bien plus que ça !

Mon avis

Je suis partagé en deux à la fin de cette lecture.

D’un côté je trouve que ce livre à beaucoup de qualités. On y trouve beaucoup d’élégance et un mélange savant entre philosophie et spiritualité.

L’histoire du maître qui transmet son art fonctionne très bien et la discipline du tir à l’arc est mise avec grâce à l’honneur.

On y trouve beaucoup de métaphore entre l’apprentissage de cette discipline et l’apprentissage de la vie.

Là où je suis un peu plus partagė c’est que j’ai l’impression de lire un énième livre de Paulo Coelho et j’ai l’impression qu’il se repose un peu sur ses acquis.

Le livre est bien puisque Paolo Choelo est un super auteur, mais je pense que il aurait dû aller plus loin, le livre aurait pu être exceptionnel là où il est juste bien, et ça contribue à avoir un sentiment un peu mitigė à la fin de la lecture.

La morale du livre en reste pas moins super ! Je me permets de l’interpréter un peu à ma manière, dans le livre les personnages sont tous un peu surpris de voir que Tetsuya est un grand maître archer et que pourtant il a laissé de côté son art pour devenir ébéniste.

Je trouve ça beau, effectivement souvent dans la première partie de notre vie on a tendance à vouloir réaliser nos projets par le prisme des autres, le but étant de vouloir impressionner ces rivaux ou de vouloir faire plaisir a ces parents. La voie de l’Archer c’est finalement vouloir un peu épater la galerie, or une fois qu’on arrive à réaliser notre but on se rend compte que ce qui compte c’est juste de faire ce qu’on a envie de faire, en l’occurrence pour Tetsuya c’est de devenir ébéniste.

Mais ce qui est beau dans la vie c’est que rien n’est jamais perdu, tout le travail qu’on a effectué pour devenir un grand archer et toutes les aptitudes qu’on a développer pour arriver au sommet de son art s’avère être en réalité une superbe école de la vie pour ensuite pouvoir réaliser tout ce dont on a envie!

Je vous laisse faire donc votre propre avis sur ce livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s