Roman

LA REINE DU TANGO

Présentation du livre

  • La reine du tango, 
  • Auteur : Akli Tadjer,
  • Genre : Roman,
  • Publication : 2016,
  • Thèmes : Danse, passion, cambrioleur, secret de famille etc.

Résumé

Suzanne a grandi seule avec sa mère, La Reine du tango, une danseuse magnifique qui a connu tous les succès, toutes les gloires. Disparue trop jeune, elle a laissé à sa fille sa passion de la danse, des souvenirs éblouissants et une peur immense de l’abandon. De cette enfance, Suzanne n’a gardé que le tango qu’elle enseigne sans oser le danser, et un vieil ami de sa mère, qui s’éteint à l’hôpital.  
Pour vivre pleinement et enfin danser comme la Reine du tango, Suzanne doit retrouver les clés de cette enfance, comprendre qui était sa mère, apaiser ses peurs et surtout rencontrer un homme capable d’être son partenaire dans la vie et sur scène.
Lorsqu’elle croise Yan, un petit voleur, elle est prête à tout.  

La Reine du Tango est un conte moderne, d’humour et de mélancolie où l’on découvre que le tango est plus qu’une passion, une addiction.

(Source : Babelio)

Accroche

Aujourd’hui on danse sur Ouvrez Moi ! 🙂 Venez découvrir la chronique de
Faby de Caparica!

Mon avis

Bonjour les fous de lectures ….

Grosse déception.
Fan de tango, je m’apprêtais à me plonger avec délectation dans ce roman et je me suis retrouvée face à une bluette dans laquelle le tango n’est qu’effleuré.

Suzanne est la fille de la plus grande, la plus flamboyante tanguera de l’histoire: la Reine du tango. 
Celle-ci ayant disparu dans des conditions mystérieuses, et n’a légué à sa fille que la passion de la danse.
Pas facile de s’exprimer et de trouver sa place avec un si lourd héritage.
Suzanne traine son-mal être de ses cours de tango à son amoureux, une petite frappe de banlieue.

Le temps passe, les pages se tourne et voilà… on perd espoir de voir à un moment le tango mis à l’honneur.
On referme le livre en se demandant pourquoi l’auteur n’a pas plutôt axé son histoire autour de la mère de Suzanne plutôt que sur les états d’âme de celle-ci.

Pas beaucoup d’intérêt dans ce récit bourré de clichés.

Les fans de cette danse, passez votre chemin et plongez-vous plutôt dans l’excellent livre  » ‘Le tango de la Vieille Garde » d’Arturo Pérez-Reverte. 
C’est autre chose.


Faby de Caparica

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s