Ecologie·Essai·Société·Témoignage

LA GUERRE DES METAUX RARES

Présentation du livre

  • La guerre des métaux rares: La face cachée de la transition énergétique et numérique, 
  • Auteur : Guillaume Pitron,
  • Genre : Enquête,
  • Publication : 2019,
  • Thèmes : Terres rares, pollution, écologie, géologie, etc.
  • lien de vente: https://amzn.to/2UJ3tHd

Résumé

Révolution numérique, transition énergétique, mutation écologique, etc. D’aucuns journalistes, politiques, chercheurs et prospectivistes, nous parlent d’un nouveau monde enfin affranchi des matières fossiles, des pollutions, des pénuries, des tensions politiques et militaires ? Et bien cet ouvrage formidablement documenté, fruit de six ans d’enquête, nous montre qu’il n’en est rien ! En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle des métaux rares. Ils sont devenus indispensables au développement de la nouvelle société écologique (éoliennes, panneaux solaires, etc.) et numérique (ils se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). Or, les coûts environnementaux, économiques, politiques de cette dépendance seront pires encore que ceux de notre société industrielle actuelle.

Cette enquête explique que la transition énergétique engagée pour s’émanciper des énergies fossiles provoque une nouvelle dépendance, aux métaux rares. Ceux-ci, indispensables au développement des énergies renouvelables et à la construction des appareils numériques, ont des coûts environnementaux, économiques et politiques plus néfastes que ceux des matières fossiles.

(Source Babelio)

Accroche

La Chine est entrain de prendre le contrôle du monde grâce aux métaux rares, comme l’avait fait auparavant les Etats-Unis avec le pétrole et l’Angleterre avec le charbon ! Venez découvrir ce livre édifiant qui nous plonge au coeur d’un des sujets clefs de l’histoire de notre XXIème siècle.

Mon avis

Je vous présente aujourd’hui un livre qui nous ouvre les yeux sur la réalité et, même si je vous recommande bien évidemment cette lecture, je vous invite également à regarder la vidéo Youtube ci-dessous, qui traite du même sujet et se révèle très intéressante. 

Avant de commencer à parler de ce livre, il me semble important de poser les bases:

Qu’est ce que les métaux rares ?

Le lanthane, le cérium, le praséodyme, le néodyme, le prométhium, le samarium, l’europium, le gadolinium, le terbium, le dysprosium, l’holmium, l’erbium, le thulium, l’ytterbium, le lutécium, le scandium et l’yttrium composent le groupe des 17 métaux que l’on nomme les « terres rares ». 

Les « terres rares » ont chacun leurs propres particularités ; certains sont électro-conducteurs, d’autres sont des aimants ; nous les retrouvons donc dans tous nos appareils électroniques. Ils nous sont surtout très utiles car ils sont minuscules et nous ont permis de réduire considérablement la taille de nos appareils électroniques. Ces composants sont donc aujourd’hui indispensables pour développer notre technologie : nous les retrouvons dans tous nos objets connectés, dans nos smartphones ou dans nos batteries.

Où peut-on les trouver ?

Partout ! Les métaux rares ne sont pas si rares que cela. Par contre, pour en trouver, il faut miner plusieurs tonnes de minerais car leur pourcentage dans le sol au m2 est assez faible. Le problème c’est qu’aujourd’hui la Chine contrôle le marché, elle pratique du dumping et vend les « terres rares » a des prix défiants toute concurrence : il est aujourd’hui impossible pour l’occident de s’aligner sur des tarifs aussi peu élevés. Par conséquent, aujourd’hui, 70% des « terres rares » proviennent de Chine.

Ce que ce livre nous apprend :

  • L’aspect écologique:

Pendant la lecture, nous nous apercevons à quel point la « transition énergétique » que l’on nous vend actuellement comme solution miracle n’est PAS DU TOUT une solution écologique. Nous sommes entrain de basculer dans l’aire des batteries: le nombre de voitures, de vélos, de trottinettes électriques va être multiplié par 10 dans les prochaines années, sans parler des objets connectés et des smartphones qui vont eux aussi se multiplier comme des petit pains… Or, comme nous l’avons vu plus haut, les « terres rares » sont la ressource principale de toutes ces technologies et cette matière première provient à 70% de Chine. 

Guillaume Pitron c’est rendu plusieurs fois en Chine (à ce sujet, un reportage sera bientôt disponible sur ARTE), il nous raconte à quel point ces minerais sont extraits du sol dans des conditions abdominales. Les minerais sont récupérés notamment grâce à des produits chimiques qui permettent de les isoler. Ces produits sont drainés par d’énormes quantités d’eau qui se déversent dans les nappes phréatiques et qui polluent les sols de régions entières. La mortalité dans les villages limitrophes est en augmentation, plus rien ne pousse autour de ces mines, des rizières entières ferment et les habitants se retrouvent dans la précarité, ils ne peuvent plus se nourrir, ne peuvent plus vivre de leur ancien travail et tombent malade à cause de la pollution…. 

Alors oui ces technologies permettent de moins polluer au moment de leur utilisation et vont aussi permettre de limiter les émissions de CO2 mais nous sommes entrain, d’une part, de délocaliser la pollution vers les campagnes chinoises et, d’autre part, nous transférerons le problème : oui, moins d’émission de C02, mais une augmentation énorme de la pollution de l’eau et des sols…

  • L’aspect géopolitique:

Pour en rappeler rapidement, n’oublions pas que le charbon a permis à l’Angleterre de dominer le XIXème siècle, que le pétrole à permis à l’Amérique de dominer le XXème siècle et, désormais, les « terres rares » permettent à la Chine de dominer le XXIème siècle!

La Chine a été fine stratège : elle contrôle les « terres rares » et commence à contrôler les nouvelles technologies qui en découlent. 

Même les Etats-Unis sont sous contrôle : la politique économique chinoise à obligé les Etats-Unis à délocaliser ou a vendre certaines de leurs entreprises stratégiques (par exemple certains missiles américains sont composés d’un certains nombre de composants électroniques chinois qui sont indispensables à leur bon fonctionnement). Un embargo chinois serait donc terrible pour les Etats-Unis. 

La Chine est entrain de prendre progressivement le contrôle… de toute la planète.

Mon avis sur le livre:

Ce livre nous présente une superbe enquête qui a duré plus de 7 années, enquête qui va permettre la réalisation d’un reportage bientôt diffusé sur ARTE.

Concernant cette lecture, j’avais peur que le sujet soit par moments trop complexe, trop technique ou un peu long à lire mais finalement pas du tout. La lecture est claire et précise, bien expliquée, bien hiérarchisée et extrêmement bien documentée. 

J’ai lu très rapidement ce livre donc, si le sujet vous a comme moi interpellé, je vous recommande vraiment de le lire, c’est un sujet clef pour comprendre notre époque et ses enjeux politiques, économiques et sociaux!

J’espère que ce livre deviendra un best-seller, il le mérite amplement!

La vidéo youtube Thinkerview:

2 commentaires sur “LA GUERRE DES METAUX RARES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s