Témoignage

PATIENTS

Présentation du livre

  • Patients, 
  • Auteur : Grand corps malade,
  • Genre : Auto-biographie,
  • Publication : 2016,
  • Thèmes : Témoignages, handicap. humour, musique, etc.

Résumé

« Patients » est le premier livre de Grand Corps Malade. Avec la plume poétique, drôle et incisive qu’on lui connaît, il livre le récit de son année de convalescence dans un centre de rééducation pour handicapés lourds. Il nous fait entrer dans ce monde méconnu qu’il découvre alors : l’immobilité totale, les soins quotidiens, les médecins et les infirmiers dont on est entièrement dépendant. Des histoires personnelles, émouvantes, parfois drôles, toujours instructives des autres patients qu’il côtoie. Avec ses camarades de chambrée, handicapés tout comme lui, il vit, le temps de cette renaissance en rééducation, des péripéties truculentes et cocasses, entre les rires et les larmes, qu’il nous raconte avec humour et beaucoup de générosité. Patients est une leçon de vie, et d’optimisme, pour chacun d’entre nous.

Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation.

(Source Babelio)

Accroche

A la suite d’un accident ( une bêtise, un défi de jeunesse), l’auteur se retrouve «tétraplégique incomplet» .
Il a 20 ans, sa vie est bouleversée.

Mon avis

Sans aucun pathos, il nous raconte sa première année au centre. 
Celle de tous les espoirs, de tous les combats.
C’est durant cette première année que tout ce qui peut être récupéré le sera ( par de la volonté et un travail incessant), après il sera trop tard. 
C’est une année de batailles, d’espoir mais aussi de résignation où l’on apprend que plus rien ne sera comme avant.

Ce court récit est un peu écrit à la manière des chansons Slam de son auteur, c’est vif, percutant de réalisme.
Les mots sont juste, impossible de rester indifférent.

Malgré le sujet sensible, ce petit livre s’avale comme une grande goulée d’oxygène. 
Bravo l’artiste !

Il a été tiré un film de ce livre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s