Historique·Roman

LE BAL DES FOLLES

Présentation du livre

  • Le bal des folles, 
  • Auteur : Victoria Mas,
  • Genre : Roman historique,
  • Publication : 2019,
  • Thèmes : Psychiatrie, folie, asile, femmes, etc.

Résumé

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. 
Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

(Source Babelio)

Accroche

Voici un livre qui fait le tour des groupe de lectures et qui a reçu sa moisson d’éloges au point d’avoir reçu le prix Renaudot des lycéens !!!

Mon avis

Bonjour les fous de lectures….

Mouais … mouais.

XIX° siècle, il n’est pas bon d’être femme à cette époque.
Tout comportement en dehors de clous, toute réflexion un peu trop osée pour ces  » petits esprits », toute opposition au Mâle dominant et … hop, vous voilà internée à la Salpetrière.
Dans cet asile pour femme, on trouve de tout, non seulement des folles, des rebuts de la société que la morale réprouve mais aussi des épouses ou filles de la bonne société qui sont devenues gênantes.
Ces pauvres filles y sont la cible d’analyse du célèbre Charcot et de ses disciples sous les yeux médusés de spectateurs nantis.
Seule distraction pour ces pauvres âmes errantes, le bal de la mi-mars.. le bal des folles, où se réunit le gratin parisien pour assister à la sarabande des malades.
C’est dans cet univers glauque que se retrouve Eugénie, fille de bonne famille qui a eu pour audace de révéler qu’elle était en contact avec les morts. Eugénie est passionnée de spiritisme.. cela ne se fait pas .. zou.. direction la Salpetrière.
Elle y rencontre Geneviève, infirmière qui fait partie des murs, cartésienne à souhait qui se dévoue totalement à Charcot.
Geneviève vit dans le souvenir de sa sœur.
Eugénie et elle vont se rencontrer, s’affronter, se comprendre, s’aider.

voilà ..voilà. 

Alors, certes la plume de cette jeune auteure est agréable mais j’ai trouvé l’approche un peu superficiel.
J’aurais aimé que le spiritisme, en vogue à l’époque, soit un peu plus développé ainsi que le fameux bal des folles qui est rapidement effleuré.
De même, les personnages, bien qu’attachants retracent dans les grandes lignes les difficultés d’être femmes à cette époque. On aurait pu, sans en faire des tartines, développer un peu.

Il n’en reste pas moins que la lecture est agréable .. juste un petit manque de profondeur et un air de déjà.
Mais c’était peut-être le but de l’auteure, rester dans la légèreté .. dommage car la lecture étant agréable, 100 pages de plus auraient été les bienvenues.

Livre agréable, mais à nouveau .. quid de toute cette publicité et de là a attribuer le Renaudot des lycéens… bref passons .

Un commentaire sur “LE BAL DES FOLLES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s