Non classé

GIBOULÉES DE SOLEIL

Présentation du livre

  • Titre: Giboulées de soleil,
  • Auteur : Lenka Hornakova-Civade,
  • Genre : Fiction, Suspense,
  • Publication : 2016,
  • Thèmes : Femmes, République Tchèque, premier roman, etc.

Résumé

Yves Baron est un homme bien sous tous rapports. Père de famille, chef d’une entreprise de construction à La Réunion, un homme aimé et respecté.

Dans un style ample et tendre et des dialogues presque naïfs, Lenka HORŇÁKOVÁ-CIVADE relate dans ce premier roman l’histoire d’une lignée de femmes bâtardes en tchécoslovaquie de 1930 à 1980.

Elles s’appellent Magdalena, Libuse et Eva et partagent le même destin : de mère en fille elles grandissent sans père. Mais de cette malédiction, elles vont faire une distinction. Chacune a sa façon, selon sa personnalité, ses rêves, ses lubies, son parler et l’époque qu’elle traverse. Malgré elles, leur vie est une saga : Magdalena connaîtra l’annexion nazie, Libuse les années camarades et Eva la fin de l’hégémonie soviétique. Sans cesse des imprévus surgissent, des décisions s’imposent, des inconnus s’invitent. À chaque fois, Magdalena, Libuse et Eva défient tête haute l’opinion, s’adaptent et font corps. Au fond, nous disent-elles, rien n’est irrémédiablement tragique, même les plus sombres moments.

Ces héroïnes magnifiques, Lenka HORŇÁKOVÁ-CIVADE les magnifie encore par son écriture solide et douce, brodée, ourlée, chantante. Moqueuse aussi lorsque la kyrielle de personnages secondaires – paysans, apparatchiks, commères… le requiert.

(Source Babelio)

Accroche

Voici le premier roman d’une auteure de la République Tchèque.

Nous suivons le destin de trois femmes tchèques, trois bâtardes de mère en fille.
Elle n’ont pas connu leurs pères et cette différence va devenir leur force.

Mon avis

Bonjour les fous de lectures….

Jolie saga que celle de Magdalena, Libuse et Eva qui balaye 50 années de l’Histoire de l’ex Tchécoslovaquie.
Ces trois femmes au destin commun, ces trois bâtardes, se distinguent par leur personnalité et leur volonté de vivre, survivre à la « malédiction ».
Ce qui était une différence va devenir une particularité (nuance!).
Elles assumeront cette absence de père sans jamais faillir malgré les préjugés des villageois et de l’époque.
Jamais elle ne faibliront, avançant fières et droites, assumant leurs choix et ne vivant que pour « les suivantes ».
Hors de question de se laisser dicter une conduite…  » Ne jamais baisser la tête »

Dans ce livre, l’auteure ne fait pas la part belle aux pères, décrits comme lâches, absents, violents ou violeurs.
Sont mises à l’honneur, les femmes et leur volonté, leur ténacité.

Nous suivons également l’évolution historique de la Tchécoslovaquie.
Apparue lors de la dissolution de l’Empire Austro-Hongrois, elle subira le nazisme et le communisme.
Elle n’y résistera pas et se disloquera 80 années plus tard.

Le style est agréable et la lecture vivante et fluide
Bon moment de lecture sur l’héritage et les transmissions.
Une belle histoire d’amour mère-fille.

Je le recommande vivement

Ce roman a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016.

Un commentaire sur “GIBOULÉES DE SOLEIL

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s