Aventure·Roman·Voyage

DE PIERRE ET D'OS

Présentation du livre

  • Titre:De pierre et d’os,
  • Auteur : Bérengère Cournut,
  • Genre : Roman,
  • Publication : 2019,
  • Thèmes : Toundra, froid, glace, Inuits etc.

Résumé

« Les Inuit sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l’Arctique depuis un millier d’années. Jusqu’à très récemment, ils n’avaient d’autres ressources à leur survie que les animaux qu’ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit. Ils partagent leur territoire immense avec nombre d’animaux plus ou moins migrateurs, mais aussi avec les esprits et les éléments. L’eau sous toutes ses formes est leur univers constant, le vent entre dans leurs oreilles et ressort de leurs gorges en souffles rauques. Pour toutes les occasions, ils ont des chants, qu’accompagne parfois le battement des tambours chamaniques. »

Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

Deux ans après son roman Née contente à Oraibi, qui nous faisait découvrir la culture des indiens hopis, Bérengère Cournut poursuit sa recherche d’une vision alternative du monde avec un roman qui nous amène cette fois-ci dans le monde inuit. Empreint à la fois de douceur, d’écologie et de spiritualité, De pierre et d’os nous plonge dans le destin solaire d’une jeune femme eskimo

(Source Babelio)

Accroche

Une écriture fine et poétique, qui nous fait découvrir avec grâce la faune et flore de la Toundra.

Mon avis

J’ai acheté ce livre car j’ai été séduit par son titre et sa couverture.

Me voila donc tombé par hasard en plein coeur de la Tundra.
Ce qui semble être une véritable aventure pour nous, n’est en réalité qu’un quotidien pour ces familles d’Inuits qui nous sont présentées là.
Un quotidien qui n’en reste pas moins rude.
Le froid, la faim, la mort… nos personnages au-delà de vive, survivent.


Une écriture fine et poétique, qui nous fait découvrir avec grâce la faune et flore de cette Toundra.
J’ai plongé les yeux fermés dans ce livre, sans vraiment savoir trop à quoi m’attendre.
Le début de l’histoire me laissait croire à un véritable roman d’aventure, la jeune Itak se retrouve séparée de ses parents et se retrouve seule livrée face à elle-même et face à cette nature hostile.
En réalité je dirais que l’aventure laisse place plutôt à un récit ethnologique, car on y découvre la vie d’un peuple, c’est ce qui m’a beaucoup touché dans ce livre.


Le récit emprunte néanmoins des sentiers inattendus, l’écriture poétique enchante et rythme le récit qui nous plonge parfois dans des passages un peu plus mystiques et ésotériques.
Le tout saupoudré de nombreux chants poétiques qui viennent rythmer l’écriture du livre et lui donne l’esprit d’un conte qu’il faudrait pouvoir chanter à nos enfants.


Un livre donc inclassable qui nous fait voyager sans trop savoir où l’on va, il suffit juste de se laisser porter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s