Essai·Société

H+: VERS UNE CIVILISATION 0.0

Présentation du livre

  • Titre: H+: Vers une civilisation 0.0
  • Auteur : Alexandre Friederich,
  • Genre : Essai,
  • Publication : 2020,
  • Thèmes : Homme, transhumanisme, science, futur, technologie, etc.

Résumé

Dans ce texte fulgurant, Friederich rétablit les origines de la doctrine transhumaniste au sein de l’histoire des idées, afin de désamorcer la “coupure historique” que celle-ci tente d’initier. Ce faisant, il dénonce cette idéologie nouvelle qui tente d’améliorer grâce aux sciences la condition humaine mais ne fait que relever à ses yeux d’une profonde inhumanité. Il débusque notamment les procédés invisibles auxquels les “technoprophètes”, comme il les qualifie, ont recours pour parvenir à leur fin. Sa critique se double par conséquent d’une dénonciation du capitalisme, dont le transhumanisme est entièrement tributaire. En s’attachant au corps seul, en niant l’esprit, le transhumanisme apparaît comme une dégénérescence du projet philosophique d’émancipation de l’homme.

Alexandre Friederich a vécu vingt ans à l’étranger avant d’entreprendre des études de philosophie à l’université de Genève. Colleur d’affiches et cycliste, il vit actuellement entre Fribourg, l’Italie, l’Espagne et Mexico. Il a publié aux éditions Allia easyJet en 2014 puis Fordetroiten 2015.

(Source Babelio)

Accroche

 « Pourquoi des hommes de chair et d’os travaillent-ils à l’avènement d’une civilisation émergente: une civilisation qui implique la disparition de ce que nous sommes ? » Venez découvrir dans ce livre la face cachée du transhumanisme.

Mon avis

« En 1969 Aux États-Unis le mot « Login» est envoyé entre deux laboratoires distants du projet Arpanet. Les 3 dernières lettres du mot mettent une heure pour atteindre le récepteur, mais c’est un véritable succès : pour la première fois deux ordinateurs ont échangé. » Voila donc les prémices de la véritable révolution technologique que créera plus tard Internet.

Dans l’introduction de son livre, Alexandre Friederich nous présente l’évolution des télécommunications jusqu’à aujourd’hui. Le passage qui traite de la poste pneumatique de Paris m’a étonné: je ne savais pas qu’entre 1868 et 1984 les parisiens pouvaient s’envoyer par des « tubes » des messages sous terre qui parcouraient 500m par minute !

Une fois arrivée à notre époque, la question qui se pose inévitablement est: quelle est la place de l’homme dans la société future ? Alexandre Friederich se penche ensuite sur l’apparition d’un nouveau phénomène qu’est celui celui du transhumanisme.

Le principe du transhumanisme, pour ceux qui n’ont pas encore accroché le wagon, c’est la croyance que l’homme, grâce à la machine, va pouvoir s’améliorer et devenir une nouvelle espèce, un Homo Deus, un être plus intelligent mais un être qui, surtout, aura pour but de vaincre la mort. J’ai déjà lu des livres « pro-transhumanistes ». Ici, cependant, ce n’est pas le cas. Le transhumanisme apparaît plutôt comme le mélange entre une nouvelle religion pour le peuple et une belle opportunité pour les capitalistes. D’ailleurs l’auteur nous montre à quel point il est facile de manipuler les gens. Nous allons donc suivre son raisonnement et je vais vous exposer sa théorie :

Si je veux faire du transhumanisme un business et vendre beaucoup de nano puces, l’objectif est donc de persuader les investisseurs:

  1. Message: « L’homme machine est la seule voie pour survivre. »
  2. Effet: L’assimilation de ce contenu par le récepteur: « Les nano puces vont vous sauver! »
  3. Action: acheter des nano puces.

De plus, l’auteur nous interpelle : « Pourquoi des hommes de chaire et d’os travaillent-ils à l’avènement d’une civilisation émergente, c’est à dire une civilisation qui implique la disparition de ce que nous sommes ? »

L’auteur nous montre ensuite à quel point il est difficile de faire face seul à un système. Il s’attaque à l’affaire « Assange ». Pour rappel, Julian  Assange est le fondateur de WikiLeaks, connu pour avoir révélé entre autre au grand public les bavures de l’armée de la coalition en Afghanistan et en Irak, la mort de milliers de civils, les actes de torture sur les prisonniers et les écoutes des présidents français, Messieurs Chirac, Sarkozy et Hollande par l’agence nationale de sécurité américaine. Aujourd’hui, Julian Assange, après avoir été réfugié pendant 7 ans à l’ambassade de l’Equateur à Londres, a été arrêté en 2019 pour espionnage. Un parfait exemple de ce à quoi l’on s’expose quand on fait du journalisme dans certains secteurs…

Globalement, j’ai trouvé la lecture de ce livre très intéressante et nous y apprenons énormément de choses. Si le sujet vous intéresse, je vous le recommande évidemment. Pour ma part, je continue d’essayer de me faire un avis sur le sujet et ce n’est pas chose facile: chacune de mes lectures me fait pencher d’un coté ou de l’autre. Dans ce livre, nous constatons effectivement plein de choses assez bouleversantes qui peuvent paraître également inquiétantes, mais d’un autre coté nous n’arrêtons pas le progrès et, si cette évolution pouvait permettre à l’homme de progresser et de devenir meilleur, nous nous rendons compte aujourd’hui que l’homme atteint parfois certaines limites et que notre organisation est parfois un peu chaotique.

De plus, la notion d’éthique est très importante, car en réalité c’est là notre vrai problème: il faut bien comprendre que c’est notre construction éthique qui nous permet de dire si une chose est bien ou non, toutes nos contrariétés et toutes les choses qui nous offusquent rentrent en confrontation directe avec la notion d’éthique. Faire évoluer l’homme ce n’est pas seulement faire évoluer la technologie, c’est faire surtout faire évoluer notre philosophie de la vie et au monde.

En tout cas, le sujet est passionnant, je vous laisse donc vous faire votre propre opinion sur le sujet ! On notera cependant que, parfois, on a un peu de mal à voir où veut en venir l’auteur, il enchaîne sur différents sujets, les uns après les autres, sans vraiment suivre de trame précis. Mais malgré tout, n’hésitez pas, ouvrez-le !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s