Non classé

LA VIE DU BON COTE

Présentation du livre

  • Titre : LA VIE DU BON COTE
  • Auteur : Keisuke HADA
  • Genre : Roman Fiction – Littérature japonaise
  • Publication : 2019
  • Thèmes : Société – Chômage – Vielleise

Résumé

Reprendre goût à la vie à l’heure où on ne s’y attend plus ! Ce matin-là, Kento décide de prendre les choses en main. On peut le comprendre. A vingt-huit ans, il habite encore chez sa mère, souffre de rhume des foins et n’est pas très vaillant au lit avec sa petite amie. Il traîne toute la journée dans l’appartement, guère plus actif que son grand-père qui partage leur vie et ne cesse de se plaindre.

Ce jour-là, Kento décide donc d’assister son grand-père dans son désir d’une mort digne et paisible. Mais paradoxalement c’est le vieux monsieur frappé par la déchéance qui va redonner à son petit-fils le courage d’affronter les défis que lui pose l’existence. C’est ainsi qu’un jeune homme et son grand-père redécouvrent le goût de leur vie, précaire, éprouvante mais unique, en s’appuyant l’un sur l’autre.

(Source : Babelio)

Accroche

Déroutant au premier abord, La vie du bon côté traite de sujet sociétales tels que les relations intergénérationnelles, la vieillesse et le droit d’avoir une mort digne.

La critique

La vie du bon côté dépeint un schéma familial courant au japon mais peu connu en Europe. En effet, il est fréquent au Japon que plusieurs générations habitent sous le même toit. Ainsi, Grands parents, enfants et petits enfants vivent ensemble. Le livre nous montre ainsi les potentielles difficultés de ce mode de vie. L’oeuvre est un peu déroutante et singulière.

On découvre ces différents personnages atypiques : le grand-père se plaignant à longueur de journée et déclarant qu’il souhaite mourir. Le jeune Kento se retrouvant au chômage et qui à du mal à vivre sa cohabitation avec sa mère et son grand-père. La mère qui doit gérer la maison et se retrouve débordée entre son travail et sa vie familiale.

Le livre décrit leur quotidien et s’attarde sur leur échanges et leur rapports. Les personnages évoluent au fil de lecture rendant le récit d’autant plus prenant. Le livre nous fait réfléchir notamment sur la place des personnes âgées dans notre vie.

Ainsi l’auteur nous raconte la routine morose de Kento. Au fil du livre sa relation avec son grand-père va évoluer. Il va s’intéresser de plus en plus à lui et une relation affective va alors se développer.

Ce rapprochement va permettre à Kento de s’intéresser à son grand-père afin de l’accompagner dans la mort.

A travers son oeuvre, l’auteur nous montre la difficulté d’accompagner une personne en fin de vie.

Avez-vous apprécié le livre ?

Traitant de sujets grave, ma lecture de La vie du bon côté a été malgré tout bonne. Les personnages sont touchants et on comprends les enjeux de chacun. Ce qui est intéressant c’est de voir leur réflexion, et de voir leur changement au cour de l’oeuvre.

Élaborer un baromètre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s