drame·Famille·Roman

UN MONSTRE EST LA DERRIÈRE LA PORTE

Présentation du livre

  • Titre: Un monstre est là, derrière la porte,
  • Auteur: Gaëlle Bélem,
  • Genre: Roman,
  • Publication: 2020, Galimard
  • Thèmes : île de la Réunion. année 80, drame, enfance, humour.

Mon avis

J’ai eu la chance de recevoir ce « petit monstre » par la poste, il a traversé l’océan indien, l’Afrique puis la méditerranée pour bondir dans mes mains. Il mord un peu, mais chatouille surtout. Merci Gaëlle, je me suis fait attaquer de plein fouet… mais au final désolé, c’est moi qui l’ai dévoré!

Gaëlle Bélem est la première auteure réunionnaise qui ouvre la porte du grand Gallimard, mais c’est mérité: elle a de l’humour et beaucoup de vocabulaire!

Le livre est formidablement écrit, l’écriture est fluide, sans concession et le vocabulaire est extrêmement riche. Alors comme je suis métropolitain, il est vrai que j’ai passé du temps dans le glossaire pour comprendre tous les termes employés et m’immerger dans cette culture qui n’est pas la mienne, mais ce livre m’a rappelé beaucoup de souvenirs, puisque j’ai des amis réunionnais et que j’ai déjà eu la chance de pouvoir manger un pain bouchon au bord de la plage, de défiler dans les rues de Saint Gilles lors du Grand Boucan ou de monter dans un Z’éclair.

C’est un livre terrible, qui nous raconte l’histoire de la famille  Dessaintes et de leur petites filles qui, malgré tous les monstres qui les entourent, vont tenter de construire leur vie et d’écrire leur histoire !

C’est avant tout une histoire touchante qui nous montre à quel point la vie n’est pas toujours évidente. Grâce à ce roman, j’ai pu découvrir l’ile de la Réunion sous un autre angle, nous sommes loin de la carte postale. Mais ,surtout, ce livre est un bel hommage à tous ces gens de l’ombre, ceux qui peuvent paraître différents ou marginaux mais qui vivent et existent comme vous et moi! Ils sont bien réels, ils peuvent parfois commettre des choses horribles mais peuvent également avoir du coeur.

Si j’ai eu du mal à accrocher dans les toutes premières pages, une fois l’histoire en place je l’ai dévoré! L’écriture est subtile, recherchée, profonde, et l’équilibre entre les moments tristes et drôles est parfait pour tenir le lecteur en haleine.

Ce livre est également un hommage aux Cafres et à leur histoire, un peuple arrivé à la Réunion par les côtes de l’Afrique et qui à, malheureusement, beaucoup souffert.

Vous l’avez compris, je vous recommande ce livre les yeux fermés, n’hésitez pas, ouvrez-le!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s