Non classé

STUPEUR ET TREMBLEMENTS

Présentation du livre

  • Titre :  Stupeur et tremblements
  • Auteur : Amélie NOTHOMB
  • Genre :  Autobiographie – Roman – Comtemporain
  • Publication : 2001
  • Thèmes : Japon – Monde du travail – Adaptabilité

Résumé


Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant. D’erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’au rang de surveillante des toilettes, celui de l’humiliation dernière. Une course absurde vers l’abîme – image de la vie -, où l’humour percutant d’Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne. Entre le rire et l’angoisse, cette satire des nouveaux despotismes aux échos kafkaïens a conquis un immense public et valu à l’auteur d’Hygiène de l’assassin le Grand Prix du roman de l’Académie française en 1999.

Accroche

Avec « Stupeur et tremblement » A. NOTHOMB nous partage son expérience dans le monde du travail au Japon dans les années 90. Harcèlement, Humiliation, Hypocrisie, taches ingrates voilà ce à quoi elle va devoir faire face…

La critique

Avec Stupeur et Tremblement, J’ai voulu replonger dans l’univers d’Amélie Nothomb.

J’avais lu une première fois ce livre lors de ma scolarité et j’ai ainsi voulu le relire car je me rappelle qu’il m’avait marqué. Il est d’ailleurs le premier romain que j’ai lu de l’auteure.

Amélie NOTHOMB va se servir de son expérience personnelle pour retranscrire son ressentie sur le monde du travail au Japon.

On y découvre alors les coulisses de ce monde a part.

On suit le quotidien de l’auteure, on n’y découvre la difficulté des étrangers à s’intégrer dans la société japonaise.

En effet le Japon présente un certain nombre de codes, de comportements souvent inconnus des occidentaux.  

Elle va nous narrer sa régression sociale au fur et à mesure de son expérience dans la société Yumimoto

Dans son livre, elle parle également de la difficulté des étrangers à s’intégrer dans la société japonaise.  Compétente dans son domaine d’expertise, Elle se retrouve confronté aux barrières nipponnes. Elle va changer plusieurs fois de poste et va finir au plus bas de l’échelle.

La lecture est agréable, subtile mélange d’humour et de vérité, l’auteur arrive à nous tenir en haleine tout au long du récit.

Avez-vous apprécié le livre ?

Agréable à lire, Stupeur et tremblement, nous propose une satire du monde du travail japonais. Avec ses codes difficiles à appréhender, le roman aborde les thèmes du harcelemnt et de l’humiliation au travail en dennoncant ces pratiques.

Il serait intéressant de recontextualisé le récit. Car je ne sais pas si ces pratiques sont toujours d’actualité en 2020. Ces tendances ont elles diminuées ou augmenté ?

Élaborer un baromètre

 Note 3 sur 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s